Gagner sa vie avec du texte et un site internet

Agence Web, référencement naturel, vidéo marketing

gagner sa vie avec du texte

Salut, aujourd’hui un petit article pour apprendre à gagner sa vie avec du texte et uniquement avec du texte, sans vidéo, sans rien d’autre.

Aujourd’hui, ça paraît un peu impossible pour beaucoup de gens. Il y a quelques années, il y a même très longtemps, c’était la grande époque des blogs. Et maintenant, même s’il y a encore des gens qui ont des blogs, il y a plus tout ce qu’il y avait autour du texte à l’époque. Il n’y a plus toutes les communautés qui existaient. Il y a plus, tous les abonnés qu’on avait qui étaient inscrits à l’époque à des flux RSS.

Aujourd’hui, les gens sont davantage sur YouTube ou ailleurs, ou sur tel ou tel réseaux sociaux.

N’empêche qu’on peut continuer à gagner sa vie avec du texte et je vais te montrer comment faire.

Il y a des gens, notamment un Américain. Si ça t’intéresse, quelqu’un qui s’appelle Ben Settle, qui fait ça depuis des années? Qui a monté tout un système pour vendre avec du texte. Ça fait très longtemps que ça existe, mais son système, il est quand même un peu dur si tu es débutant.

On a même pas besoin d’une chose aussi compliqué que ça. Tu peux aller regarder si c’est quelque chose que t’as envie de fouiller ou d’approfondir. Mais finalement, quand on veut gagner sa vie, quel que soit le format, que ce soit de la vidéo ou du texte, on a besoin de trois choses.

La première chose, c’est l’acquisition. Et ça veut dire quoi, l’acquisition?

Ça veut dire faire rentrer des gens dans la machine. Ça veut dire te faire connaître. Avoir des personnes qui étaient des inconnus jusqu’à aujourd’hui, qui commencent à connaître et qui deviennent un petit peu ta famille en ligne. Ton groupe de « fans ».

Deuxièmement, ça va être la capture. C’est quoi, la capture?

Ça va consister à transformer les gens qu’on a acquis, c’est à dire qu’on a intéressés à nos contenus, aux textes qu’on écrit ou aux vidéos qu’on fait dans le cas de la vidéo. C’est toujours le même système, finalement, à capturer une coordonnée ou un moyen de les contacter. Notamment la plupart du temps leurs email, pour pouvoir faire en sorte de leur envoyer régulièrement des nouvelles ou des choses vers nos produits ou des choses vers nos argumentaires.

La troisième chose qu’on a besoin de faire, c’est de vendre.

Et finalement, si on arrive à faire les trois choses, c’est à dire acquérir, capturer et vendre, on a un système de business qui est autonome et qui se suffit à lui même. Les gens sont dans la machine et ils ressortons en client en ayant acheté des produits.

Alors comment est ce qu’on fait ça pour du texte?

Il y a plein de façons de le faire. Je veux montrer aujourd’hui une façon qui est extrêmement simple. C’est une façon que moi j’applique, c’est que j’ai plusieurs systèmes un petit peu qui fonctionnent en parallèle. Et ça, je l’applique aujourd’hui. C’est exactement le système que moi j’applique et je commence par l’acquisition.

Alors, comment je fais pour l’acquisition?

L’acquisition, c’est tout simple. Moi, j’écris des articles sur tous les réseaux sociaux, tous les ans, à tous les endroits où c’est possible aujourd’hui. Alors il n’y a pas beaucoup d’endroits où c’est possible. Il y a Facebook, notamment pour certains. Moi, ce n’est pas trop mon truc parce que je n’aime pas trop cette plateforme, mais il y a Médium. Après, il peut y avoir plein de sites spécialisés autour de thématiques à toi dans lesquelles on peut publier des articles.

Je pense notamment à des journaux en ligne ou des médias sur lesquels, si tu écris bien, était reconnu dans ta thématique, tu pourrais avoir ta propre rubrique. Comme beaucoup de gens l’ont d’ailleurs ta propre rubrique pour écrire des articles une fois par semaine ou autre. Mais par contre, moi, je te recommande quand même de le faire au moins trois fois par semaine, voire tous les jours si tu le fais sur Facebook et sur Médium.

Pourquoi? Parce que l’idée, c’est comme quand on fait des vidéos. Il faut vraiment qu’il y en ait beaucoup, qui y ait beaucoup de nouvelles pour que tu sois un peu visible et pour avoir des chances que ces choses là soient partagées.

Maintenant, une fois qu’on a fait ça, forcément, il y a des gens qui vont commencer à lire, qui vont commencer à partager nos articles.

La deuxième chose, ça va être de capturer leur email. Et comment est ce qu’on va faire ça?

Là ce qui est bien, c’est qu’on a aucun travail à faire non plus. En bas de chaque texte, c’est à dire si on écrit un texte qu’on pose sur Facebook ou ailleurs en bas de chaque texte, on va avoir un appel à l’action qui va se trouver là et qui va dire aux gens, par exemple: « Vous allez pouvoir recevoir un email avec un article comme celui ci tous les jours par email si vous le souhaitez, ou bien voir plus d’articles de points ou bien recevoir un article par email. »

L’idéal, c’est que cet appel à l’action change toutes les semaines.

Pourquoi? Parce que les gens ne cliquent plus quand ils continuent à avoir tout le temps la même chose. L’idée, c’est de faire une sorte de rotation toutes les semaines. Ça change un petit peu.

Bref, c’est même pas grave si ça reste la même chose tout le temps. On n’a pas besoin de se prendre la tête, mais si on veut vraiment faire les choses bien, faut que ça tourne un peu. Ensuite, on va capturer. C’est à dire que les gens qui ont cliqué sur ce lien, qui est au bas de tous les articles d’acquisition, vont arriver sur une page sur laquelle on va leur proposer de mettre leur adresse email et de s’inscrire pour recevoir un email par jour, ce qui est un email avec un article tous les jours.

Alors ce qui est important, c’est que l’article du jour, soit différent des articles qu’on a posté le même jour sur les réseaux sociaux.

Pourquoi? Tout simplement parce que la personne n’a absolument aucun intérêt à s’inscrire, à recevoir des articles si elle peut déjà les voir sur ces plateformes là. Donc, on va attendre un peu. Peut être attendre 1 mois. Peut être attendre même un peu plus. Mais bon, 1 mois, ça suffit dans la plupart des cas. Et puis tes anciens articles automatiquement, tu peux automatiser ça et tu peux les envoyer automatiquement tous les jours à ta liste de façon aléatoire ou bien en commençant par le plus vieux. Donc, à ce moment là, on a déjà un système d’acquisition et de capture.

Maintenant, on va avoir besoin d’un système de vente. La vente, ça marche comment?

Tout simplement. C’est pas compliqué du tout, c’est que dans tous les emails quotidiens que tu veux envoyer avec un article, il va y avoir au bas de l’email, il va y avoir : « regarder le dernier truc » ou bien je ne sais pas, tu auras un appel à l’action. Ou la, tu vas avoir le titre de ton argumentaire ou tu vas avoir une petite description, c’est à dire les bénéfices à regarder cet argumentaire. Et encore un titre avec un lien. Donc, à chaque fois, le titre avec un lien et ajouter peut être trois bénéfices.

L’idée, c’est quoi? C’est surtout pas de lui dire achète mon produit dans cet appel à l’action. Ce qu’on vend n’est pas le produit, ce qu’on vend et le clic, donc. L’objectif, c’est que les gens vont recevoir tous les jours un email et tu as des taux d’ouverture parfois chez moi, qui sont au delà de 50%, c’est à dire que les gens les lisent vraiment ces email, contrairement à une mailing list classique.

Et ça aussi, tu peux automatiser en faisant appel à un webmaster ou en le faisant par toi. Même si tout bidouille un peu, tu vas automatiser les choses pour que ça soit toujours le dernier argumentaire, donc le dernier titre. Dernière description au dernier titre avec le lien qui s’affiche automatiquement et qui s’insère automatiquement dans ses emails pour les amener vers un argumentaire de vente qui vend un produit et qui va donc te rapporter des ventes.

Bon, l’idée, c’est pareil, c’est à dire l’appel à l’action, change tous les trois jours à une semaine, c’est à dire le minimum, c’est une semaine maximum.

Trois jours, ça veut dire quoi? Toujours avoir une rotation!

De nouvelles choses à proposer pour deux raisons. La première raison, c’est que tu vas vendre plus aux mêmes clients. Un accord, évidemment, si tu me propose toujours la même chose, il y a des gens qui vont l’avoir acheté et c’est dommage parce qu’ils auraient pu acheter un autre truc. Et des gens, qui l’ont déjà vu de façon ils achèteront pas. Et ça les intéresse pas.

Donc c’est très important d’avoir une rotation pour vendre plus aux mêmes clients. Et l’autre chose, c’est pour qu’ils continuent à cliquer. Parce que si ils voient tout le temps, tout le temps, tout le temps, la même chose qu’ils reçoivent un email par jour pendant un an, c’est pareil. Il y a un moment où ils vont plus cliquer.

Donc, il faut qu’on ait du renouvellement dans les contenus. Alors évidemment, ça demande d’avoir plus de produits. Et d’ailleurs, c’est très important surtout quand on vend à une petite audience de pouvoir proposer beaucoup de produits. Allez, je te laisse là dessus. J’espère que tu as pu apprendre des choses aujourd’hui dans cet article, si tu as des questions, n’hésite pas à me joindre par email à : contact@cndseo.fr ou au 07.66.20.90.94.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *