Les bases du référencement naturel en 2019

Agence Web Visibilité, référencement naturel

Les-bases-du-référencement-nature-en-2019

Dans cet article nous allons aborder un des tout premiers cadeaux d’acquisition, envisagés par les entrepreneurs : le SEO

Nous allons voir ensemble si le SEO est toujours une bonne idée pour votre business. Et je vais vous exposer quels sont selon moi les critères principaux à respecter pour être bien vu par l’algorithme de Google.

Alors, le SEO ou référencement naturel est un très bon canal d’acquisition pour la plupart des types de business. Il est souvent privilégié pour sa durabilité et aussi parce qu’on a tendance à penser qu’il s’agit de trafic gratuit.

Cependant mettre en place et excuser une stratégie SEO est très long. Comptez entre 6 mois et 1 an pour commencer à avoir des résultats. Cela demande énormément de ressource, par conséquent, ne faite la même erreur que beaucoup font au début.

Ne mettez en place une stratégie SEO que si vous avez déjà votre product market fit.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Product Market Fit. Cela vous permettra de déterminer si vous avez un product market fit ou pas.

Que se soit bien claire, si vous n’avez pas de product market fit, vous avez d’autres priorités. Laissez tomber complètement le SEO.

Alors, le SEO concerne normalement tout les moteurs de recherches mais on va ne s’intéresser qu’a Google. Tout simplement parce que cela représente plus de 90% des requêtes sur internet. Donc le reste on oublie.

Il faut savoir et c’est très important, que le SEO est de la retro-ingénerie. Donc il s’agit de deviner en quoi consiste l’algorithme de Google. Il n’y donc aucune vérité absolue et c’est une chose à garder toujours en tête. Car lorsque l’on parler SEO, beaucoup  de gens sont pétris de certitudes. Se faisant le relais de bonnes pratiques qui circulent.

Par exemple pendant très longtemps, les webmasters et experts SEO, avaient comme principale obsession, de garder un maximum de links juise, en évitant de faire des liens sortants vers d’autres sites.

Hors, les liens sortant enverraient un signal positif à Google et son algorithme. Se qui jouerait beaucoup dans le référencement.

Voici un lien d’une étude revenant sur l’intérêt des liens sortants pour Google.

Depuis, un peu de liens sortant, font partie des optimisations recommandées. Mais cela prouve bien que:

En matière de SEO il faut toujours se méfier des bonnes pratiques admises.

Ainsi que des gens qui assènent des vérités, sur ce qu’il faut faire ou non. Aucune démonstration, même si elle parait la plus logique possible n’est valable tant qu’on n’a pas de résultats pour prouver ce que l’on avance.

La seule vérité c’est de tester 

En particulier quand l’algorithme change régulièrement.

L’ALGORITHME GOOGLE

On peut voir et lire un peu partout qu’il y aurait plus de 200 critères dans l’algorithmes de Google. Certains critères tendent à faire l’unanimité, d’autres sont controversés. Mais surtout on ne connait pas la pondération de chacun de ces critères dans l’algorithme de Google. (Voici la liste des 200 critères de l’algorithme de Google).

Pour rappel, ce que l’on sait historiquement de cet algorithme vient d’abords des recommandations Google lancée notamment par Matt Cutts, l’ancien communicant SEO de Google et par ces remplaçants.

Matt Cutts ancien consultant SEO chez Google

Il s’agit d’un mélange de langue de bois et d’orientations que Google veut donner aux webmasters, officiellement pour leur bien. Deuxièmement, des mises à jour de l’algorithme, soft ou violents, comme Panda ou Pingouin par exemple… Aillant entrainés des chutes spectaculaires de positionnement dans la SERP. (J’ai eu personnellement le plaisir d’expérimenter ca).  Il y à même des sites qui se sont fait tous simplement bannir du moteur de recherche. Des entreprises ont carrément coulées à cause de certaines de ces mises à jours.

Et pour finir, cela vient de la connaissance commune issue des expérimentations de chacun. Accompagné de son corolaire, le relais aveugle de bonnes pratiques.

Dans cette brume on peut au moins distinguer une orientation majeur. Des critères constants qui perdurent au fil des mises à jours.

Les critères principaux de l’algo Google.

Voilà donc pour moi quelques critères à retenir. Ces critères tournent finalement toujours autours d’un seul et même sujet : l’utilisateur et sa satisfaction.

Alors premièrement, Google veut avoir l’assurance que ce qui est présenté à l’utilisateur dans la SERP corresponde parfaitement à la requête.

Il faut donc une page spécifique, répondant précisément à la requête de l’internaute.

Le premier critère sera donc le taux de clics sur votre page dans la SERP.

Deuxièmement, Google veut avoir l’assurance que l’utilisateur arrive sur une page de qualité.

Il faudra donc soigner les mots-clés dans l’Url, les balises, le texte et le champs sémantique utilisé. Il faudra proposé un contenu structuré, très riche et unique. Google regardera également le nombre la puissance des backlinks vers votre page.

Enfin l’experience utilisateur sera très surveillée. Tout ce qui est vitesse de chargement, experience mobile, https, etc…

D’ailleurs beaucoup de spécialistes SEO ont tendances à rester sur cet aspect technique et à oublier l’experience utilisateur pure. L’utilisateur doit être satisfait du contenu, de la mise en page, être attiré par des couleurs, des belles images, des vidéos… Le tout doit être facile à lire.

Troisièmement : Google veut avoir l’assurance que l’utilisateur arrive sur un site de qualité.

Les critères seront donc, l’age du domaine, sa réputation ou encore la réputation du Whois. La qualité de l’ensemble des pages du site et les signaux sociaux. C’est à dire votre popularité et votre présence sur les réseaux sociaux.

CONCLUSION:

Pour conclure, vous pouvez vous lancer dans une stratégie SEO, uniquement si vous avez déjà votre Product Market Fit. Et aussi une visibilité sur au moins un an. Evitez de suivre des « bonnes pratiques » parce que quelqu’un vous a dit que c’était comme ça…

Et pour finir, pour soigner son référencement, attardez-vous sur les critères directement liés à l’experience utilisateur, et sa satisfaction. Car ce sont ces critères qui seront durablement utilisé dans l’algorithme de Google.

J’espere que cet article vous aidera à dissiper vos doutes et vos interrogations, à mieux appréhender le SEO comme canal d’acquisition.

Si vous avez un business, un product market fit, que vous souhaitez grossir et augmenter vos revenus je peux vous aider.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *